Chaque visage est le Sinaï d'où procède la voix qui interdit le meurtre - Lévinas

Associations libres

Associations libres
L'association libre, c'est...

 

se laisser glisser d'une d'une image à l'autre

se laisser porter par ce qui advient

laisser venir

laisser se dire

ce qui traverse l'esprit

 

autour d'un mot

d'un visage

d'une vision

d'un sentiment

ou d'un rêve par exemple

sans à priori...

bien sûr ce ne peut être un mode de vie permanent

mais une source d'idées et d'inspiration

une technique d'exploration de la vie intérieure... autrement dit du psychisme

 

Deux sons, deux mots, deux idées, mis l'un à côté de l'autre, ouvrent sur un troisième sens qui peut se révéler (bien exploré bien manié bien utilisé) riche pour une meilleure connaissance et compréhension de soi

 

Cependant la libre association n'est pas toujours volontaire

parfois elle est sollicitée

parfois elle nous échappe

 

elle peut être l'occasion de lapsus

ou de trait d'esprit

 

elle est libre mais cependant commandée par des dispositifs internes indépendant de notre volonté consciente... et qui pourtant nous gouvernent

 

L'association d'idées finit par révéler un sens que nous ne soupçonnions pas et qui peut nous éclairer sur le sens même de ce qui nous préoccupe... nous interroge, nous fait souffrir...

 

Elle nous permet d'avoir accès non pas vraiment à l'inconscient, mais d'entrer en conversation avec l'inconnu (en soi) et de découvrir les clefs de certaines portes insoupçonnées qui nous permettent, une fois ouvertes, d'être un peu moins l'objet de nos motivations inconscientes...

 

Lorsque vous êtes en analyse, c'est une des règles fondamentales: dire sans discrimination et de manière spontanée ce qui vous passe par la tête "ce qui vous tombe dans l'esprit".

Ce ne peut être, bien entendu, un mode de vie.

Le psychanalyste invite le sujet à penser librement pour mieux se découvrir... à lui-même.

Librement ne veut pas dire "n'importe quoi" "n'importe comment" mais que l'analysant doit se sentir libre d'exprimer ce qui lui vient à l'esprit. Et que le psychanalyste n'a pas à intervenir pour lui donner quelques directives que ce soit ni juger du contenu de ces propos.

 

Bien sûr cette règle n'est pas à prendre "au pied de la lettre" mais à entendre comme une invitation ... au voyage psychanalytique !

 

Par ailleurs Octave Mannoni relate une belle expérience personnelle de libre association dans un article limpide et très accessible à tous sur le sujet, et dont voici quelques morceaux choisis:

"(...) A l'occasion de ce travail sur moi-même, je vis bien que les associations n'apparaissent pas tellement comme libres. (...) Mais il nous faut résister au sentiment de leur absurdité. (...) Ce travail demande autant d'audace que de laisser -aller, et même d'attention que d'inattention."

"(...) Le conseil habituel "associer librement" me paraît inutile ou trompeur, et on risque même en insistant trop, je l'ai dit, d'induire le coq à l'âne "maniaque", d'où l'on ne peut évidemment rien tirer. C'est plutôt l'analyse elle-même, surtout celle des rêves et des oublis, qui mettra l'analysant sur la voie. L'association libre n'est pas une "méthode" - c'est plutôt la négation de toute méthode, et ce ne sont pas les analystes qui l'ont inventée, ce sont plutôt les poètes, les rêveurs... et les délirants. C'est la matière même de l'analyse, dans la pratique, c'est l'analyse des rêves qui y conduit, et c'est là qu'on en fait l'apprentissage. Il me semble même que l'analyse des rêves est très utile non pas parce qu'elle nous apprend quelque chose sur le contenu de l'inconscient, mais parce qu'elle nous forme à pratiquer la "libre association", celle qui nous donne accès aux associations inconscientes.(...) La règle serait plutôt: si une association paraît absurde et s'impose quand même, ne la rejetez pas comme absurde."

 

Vous trouverez cet article intitulé "Qu'est-ce qu'associer librement" dans son ouvrage

"Un si vif étonnement"

la honte le rire, la mort

Paru aux Editions du Seuil

 

Virginie Megglé Décembre 2003



La psychanalyse ...?

Psychanalyse et transmission

Psychanalyse... ... Mathématiques: concepts

Winnicott et la thérapie comportementale

Inserm et psychothérapies

L'attention flottante en psychanalyse

Le corps
 

17/12/2007
Retour
Commentaires
You must be logged in to post a comment