...fellini.huitetdemi.godard.lemépris.polanski.lepianiste.jarmush.deadman.joëlethancoen.fargo.visconti.lesdamnés.josephlosey.theservant.joycemcbougal.carlgustavjung...

Usage du Titre de psychothérapeute

Chers amis,

Des nouvelles du colloque de l'École lacanienne de psychanalyse, E.L.P., ces samedi-dimanche 24-25 juin 2006, auquel j'étais invité comme intervenant au sujet des "relations" avec l'"État", à l'initiative de Patrick Vincent, et en dialogue avec Guy Le Gaufey (voir mon précédent message d'annonce repris ci-après).
Comme rapporteur dimanche des travaux de l'atelier du samedi après-midi, j'ai été amené par les sollicitations de la présidente de séance Cécile Imbert et de la salle à bisser en séance plénière la totalité de mon intervention à l'atelier de la veille, afin que ceux qui avaient choisi d'autres ateliers le samedi ne soient pas privés de la lecture-commentaire détaillée (sans notes et en dialogue constant avec les participants) que j'avais faite de l'article 52 de la loi du 9 août 2004, relatif à l'usage du titre de psychothérapeute.
Le colloque en a été prolongé d'une bonne heure, et s'est terminé par l'objurgation faite aux psychanalystes de cesser de négliger le droit, comme l'erreur historique en a été faite dans presque tous les autres pays d'Europe, lequel n'appartient en rien à l'État, mais au contraire conduit à la condamnation juridictionnelle de celui-ci lors de dénaturation de faits, en l'occurrence le cas échéant s'agissant de ceux de la psychanalyse ; par l'indication que l'attitude de "martyr de l'État" n'était nullement de mise alors que seule la cure psychanalytique et à cet effet le souci des analysants devait dicter la conduite des psychanalystes à tenir dans le cadre du droit face à l'État, et que tout le "reste" en découlait "par surcroît" (cf. http://videjuridique.fr/ ; http://ihep.fr/ ).
Le colloque s'est sur ces mots terminé par les applaudissements de la salle.
De plus, j'ai eu le plaisir de constater l'élégance de l'absence de mise en cause à ce colloque tant des travaux du Groupe de contact que des psychothérapeutes dits "autoproclamés", ce qui ne pouvait que favoriser des débats sereinements approfondis au lieu, comme cela se rencontre encore parfois, d'acrimonies préjudiciables à "la psychanalyse" dans les termes ci-dessus évoqués.
Cependant et au cours du rapport des travaux de l'atelier, j'avais d'abord répété qu'en considération de l'article 52, l'on devait désormais considérer que les psychanalystes profanes étaient ceux qui ignoraient le régime juridique de leur activité, et devaient dès lors s'en remettre à l'"État-Administration" pour espérer en comprendre quelque chose en toute fantaisie au bon plaisir du ministère.
François-R. Dupond Muzart






Réunion du 15 juin 2006 Échos et réactions

René major Lettre ouverte au Ministre de la Santé

René major 2 ème lettre ouverte au Ministre de la Santé

Réunion du 15 juin 2006 Le point de vue de F.-R Dupont Muzart

René major Une position

Fac simile de la lettre d'invitation du Ministre aux sociétés psychanalytiques

Le Manifeste pour la psychanalyse appelle

Ni statut d'État ni ordre pour la psychanalyse

Article 52 Novembre 2005 publication des décrets

Article 52 réactions dans la presse janvier 2006

Article 52 L'avant-projet gouvernemental janvier 2006

Bernard Basset Questions réponses

Le verbatim I de Philippe Grauer et les participants Janvier 2006

Verbatim II de Philippe Grauer du 21 février 2006

Verbatim III de Philippe Grauer avant-projet au 7 avril 2006

Avant-projet de décret n°xxxx sur l'usage dut titre de psychothérapeute au 7 avril 2006

Lettre du 19 juillet 2005

Jean-Pierre Sueur Quelques remarques sur l'avant projet de décret

Histoire d'un amendement Jean-Pierre Sueur

Éléments d'un débat janvier 2004

L'approche critique de Francois-r. Dupond muzart

Chasse aux sorcière.. ? Jack Ralite et Jean-Pierre Sueur

La débâcle : une analyse de Jean-Pierre Sueur

Winnicott et la thérapie comportementale

L'enfance passée au crible de l'INSERM

Thérapie comportementale et psychanalyse, une réflexion de Didier Kuntz

Inserm et psychothérapie: un rapport d'évaluation

La question de l'analyse laïque Hassen Chedri

Réglementer l'impossible Cartel des Constituants de l'analyse freudienne

Pour une front du refus René Major and ... 1 + 1 + 1 +

Manifeste pour la psychanalyse 1 + 1 + 1 +

Une réflexion de Pierre Bruno

Un courrier de Jean-Paul Kornobis pour affirmer l'opposition de l'a.l.e.p.h à toutes formes d'ingérence de l'Etat en matière de psychanalyse

Psychanalyse en mouvement Préambule

Quelques questions en arrivant sur le site ?

26/06/2006
Retour
Commentaires
You must be logged in to post a comment