...fellini.huitetdemi.godard.lemépris.polanski.lepianiste.jarmush.deadman.joëlethancoen.fargo.visconti.lesdamnés.josephlosey.theservant.joycemcbougal.carlgustavjung...

Quel réel en prise entre désir du psychanalyste et l'œuvre du cinéaste ?

 « Image et Psychanalyse »

Inscrit à Espace analytique en partenariat avec « le Regard qui bat… »,


le séminaire est animé par Vannina Micheli-Rechtman
 et Jean-Jacques Moscovitz

3E LUNDI A 21H
 
AU 4 PLACE ST GERMAIN-DES-PRES PARIS 6E

salle des bibliothèques
 
Quel réel en prise entre désir

du psychanalyste et

l'œuvre du cinéaste?

 
CE 20 OCTOBRE INTERVENTION DE VANNINA MICHELI RECHTMAN
«  A PROPOS D’IMAGE ET DU FEMININ »

 

En novembre, le lundi 17 à 21h est invitée Nurit Aviv , réalisatrice, entre autres,   « D’une langue à l’autre »,  et de « Langue Sacrée, Langue parlée »
son dernier film, actuellement projeté aux 3 Luxembourg les mardi et jeudi à 21h, les dimanches à 11h. (Veuillez noter la projection du jeudi 20 novembre suivie d’un débat avec ke Père Patrick Desbois).
Pour plus d'info :Nurithaviv
 
***

 

Le cinéma et la psychanalyse sont nés au même moment. L’artiste, en posant son regard , faisant événement,  nous donne notre réel  à voir,  alors que le désir de l'analyste « libido à couleur de vide », comme le formule Lacan,  nous met face à un réel  - celui de la parole de l'analysant - qui  le rend responsable, tout autant que l'analyste est responsable du rapport/non rapport du sujet au collectif. L’image est index de ce rien à voir qui insiste à nous faire témoin d’une anse sur le réel avec quoi, comme spectateur, l’analyste comme chacun a rendez-vous. C'est en développant le pouvoir latent de l'image que le cinéma s'est enrichi des éléments qui lui donnent son caractère singulier. Le cinéma faisait ainsi son apparition dans une civilisation où le sentiment de l'irréalité de l'image était si enracinée que la vision projetée aux spectateurs du cinématographe Lumière, si réaliste fût‑elle, ne pouvait être considérée comme réelle par tous les spectateurs. Aujourd’hui les images occupent une place centrale (qu’elles soient visuelles, télévisuelles ou images d’écrans –ordinateur  via Internet ou jeux vidéos) renvoyant à une nouvelle exigence, celle de « faire voir », comme si tout ce qui n’est pas vu n’existe pas. Le culte de l’apparence, la fascination de la transparence ou la passion de la révélation s’opposent-ils ainsi à l’intérêt pour le caché, l’implicite ou le non-dit. Mais, comme le disait Roberto Rossellini, les images sont là, pourquoi les manipuler ?

 
rens : Jean-Jacques Moscovitz   jjmoscovitz@free.fr  0143250211
Vannina Micheli-Rechtman vannina.micheli@wanadoo.fr  0144071234

 
_________________
NB LE ‘REGARD QUI BAT …’ VOUS INFORME QUE LA PROJECTION ET LE DEBAT DU   FILM DE LAURENT CANTET « ENTRE LES MURS » A LA PAGODE 57Bis rue de Babylone AURA LIEU LE MARDI 21 OCTOBRE A 20H15 et non pas le mercredi 22.  comme cela avaiy été annoncé précédemment.

14/10/2008
Retour
Commentaires
You must be logged in to post a comment