Chaque visage est le Sinaï d'où procède la voix qui interdit le meurtre - Lévinas

Étonnante fragilité, le regard de Marie-José Eychenne

Étonnante fragilité, le regard de Marie-José Eychenne
©Marie-José Eychenne



Étonnante fragilité, le regard de Marie-José Eychennes


 Il faut lire et relire le livre de Virginie Megglé  Étonnante fragilité.

 

 

 

 

 

Cet essai a quelque chose chose de particulier . Il nous fait entrer dans une expérience de vie, côtoyer l'intime de certains êtres évoqués. Il est au cœur de la vie. Et petit à petit, l'auteur non seulement énonce mais écrit de telle façon que notre propre fragilité en vient à faire surface. Elle, dont elle nous dit qu"'elle est la clé du vivant en nous " . Elle l'accueille au creux de son livre et c'est une expérience inédite. Elle est en cela présente, très agissante. La phrase de Laurent Nunez mise en exergue : "Un essai, c'est une manière de dire des choses très personnelles" nous met déjà dans le chuchotement de vérités essentielles . Il y a tant de subtilités importantes qu'il faut peut être relire plusieurs fois.
Elle y parle de Rimbaud comme personne - de la création aussi dont la fragilité est le socle -
Dans ce monde perdu, elle nous redonne les clefs pour trouver le vrai sens des choses et remettre notre être en dynamisme positif et prospère . "Oser ses failles.." "...L'âme revit à travers la conscience de la fragilité"
L'ouvrage de Virginie Megglé est doucement subversif. Il l'est paisiblement et, au bout du compte, il est très constructif.
Tous ceux et celles qui se désespèrent de ne pouvoir refaire le monde doivent le lire : ils y trouveront comme des étendards à brandir et ne jamais lâcher. Et, pas seulement : un beau champ d'action aussi et de création. Avec soi même d'abord, avec les autres ensuite, et, en accord avec l'univers. Oui tout cela et plus ( sourire).


Marie-José Eychenne 
Décembre 2019 




18/01/2020
Retour
Commentaires
You must be logged in to post a comment